L’Argentine mon bag-pack et nous ;)

Except√©es quelques villes d’Europe, je n’ai jamais trop voyag√© avant la Martinique.¬† D’ici, je suis¬† d√©j√† partie deux fois √† la Dominique avec mon bag-pack. Justine n’est jamais partie seule encore.

Martinique, me voici. retour aux sources soleil, rhum, tout √ßa, tout √ßa. Apr√®s quelques mois, je rencontre Justine parce qu’on devient colocs.

Et tout de suite. Bon feeling. On a le m√™me √Ęge. Les cheveux courts toutes les deux.¬† On aime le sport, le soleil,le carnaval, les randos, le guacamole et les lentilles corail coco/curry¬† mais surtout, on a soif de voyages.

Alors un beau jour de mars 2017 on finit par avoir une discussion de ce genre: « – j’ai tellement envie de voyager -moi aussi et l’Am√©rique latine √ßa me plairait bien. C’√©tait un peu mon but en venant en Martinique de me rapprocher de ce continent – pareil. Viens on y va ensemble – carr√©ment mais dans quel pays? – je sais pas. En argentine? – ok. On partirait quand? –¬† en septembre comme √ßa je reste quand m√™me pour le tour des yoles.- carr√©ment. √áa me va »

Après ça. Il nous a fallu deux ou trois jours pour booker notre aller simple Paris/BA le 6 septembre.

Alors voila

Argentine nous voici.

Je nous revois encore √† Paris, chez mes parents, o√Ļ Ju m’avait rejoint. Camille √©tait l√† aussi et nous a accompagn√©es au m√©tro. Quand j’ai mis mon sac sur mon dos, je me suis dit qu’on allait vraiment gal√©r√©. Les voyageurs conseille de marcher avec un bagpack de 5% notre poids alors avec mes 12kg de bagage pour mes 50kg toute mouill√©e faut avouer que j’en ai chie. Mais qu’importe. On partait! Enfin!!!!

Premi√®re escale le lundi soir √† Barcelone. Un peu courte d’ailleurs. Tr√®s courte. Trop courte. On arrive √† 00h34 √† l’enregistrement apres avoir travers√© deux terminaux d’a√©roport, pris le bus¬† pour rejoindre le troisi√®me et avoir fait un d√©tour inutile de 20 minutes. Dommage pour nous. Le check-in fermait √† 30.¬† Impossible de n√©gocier. On nous dit d’attendre l’ouverture d’Iberia vers 6h. Premi√®re nuit dans un a√©roport. Done.

A 6h00, je baragouine du franglaisgnol au monsieur d’Iberia qui nous propose des billets √† 1000‚ā¨. Quasiment notre budget voyage en fait. Du coup j’h√©site franchement entre:¬† -pleurer
-rentrer a paris et ne plus jamais en partir
-devenir serveuse a Barcelone
-ou me reprendre en main et trouver mieux.

Ju d√©niche le num√©ro de kiwi.com et j’arrive a joindre une conseill√®re anglophone. On fera avec. Apr√®s 15 bonnes minutes √† baragouiner du franglais monstrueux, elle me propose un vol le soir-m√™me pour Rome, puis un seconde Rome/BA. Seul b√©mol: une heure entre les deux vols. Je me permets de souligner le fait que NON, on n’a pas envie de passer une autre nuit dans un autre a√©roport et qu’on aimerait quand m√™me arriver un jour en Argentine. Mais les vols sont avec connexion donc pas de probl√®me de bagage. On ne va pas faire la difficile. J’accepte. Le tout √† leurs frais.

( √† ce moment l√†, j’ai quand m√™me d’aller faire un gros FUCK au mec d’Iberia qui nous avait propos√© des vols √† 1000 euros mais bon…)

On chille la journ√©e √† Las Ramblas, on mange des donuts de Chok (trop bons!) et on retourne √† l’a√©roport. Evidemment, on se trompe de porte d’embarquement. Le monsieur de l’accueil nous explique donc clairement qu’il nous faut courir et vite, si on ne veut pas rater le vol puisqu’on est √† l’oppos√©.Je n’ai jamais sprint√© comme √ßa,

giphy

on s’est fait suivre par un Policier un peu (beaucoup) v√©n√®re puisqu’on a du passer les douanes dans l’autre sens, du coup. Mais il a √©t√© cool (finalement) et nous as laiss√© poursuivre notre course. J’aurais aim√© avoir une cam√©ra pour me voir √īter toutes les hanses et Justine qui les remets apr√®s moi.

Mais bon, le mercredi 8 septembre d√®s potron-minet, nous sommes enfin arriv√©s √† BUENOS AIRES, fraiches comme des gardons, ou pas. Par contact de contact, on avait une connaissance qui nous a h√©berg√©es les deux premiers soirs et ensuite, l’aventure a vraiment commenc√©

Au final, on a visit√© 19 villes, travers√© 5 pays, pass√© 30 nuits en auberges, 3 nuits dans des a√©roports, 4 dans les avions, 4 chez l’habitant, 1 dans la tente (victoirrreeeuhhhh, ouais je me la suis trimball√©e SEPT semaines cette putain de 2sec donc j’√©tais contente de pouvoir l’ouvrir!), 1 nuit dans une voiture de loc et 8 nuits en bus… et j’ai d√©pens√© √† peu pr√®s 3100 euros.

Ouais. L’Argentine c’est cher mais putain que c’est beau. Je me rappelle avoir demand√© √† Justine perdues dans la Quebrada de las Hombras « tu crois que m√™me apr√®s √™tre all√©e en NZ, en Islande, en Asie, aux States ou au Canada (ouais, ya pas de petits plaisirs) on se dira toujours que l’Argentine c’√©tait trop beau? »

Je n’ai toujours pas la r√©ponse mais une chose est s√Ľre c’est que oui, ce pays vaut le d√©tour. J’y ai mang√© des empanadas VG, j’y ai fait du stop pour rien, j’y ai eu froid. Chaud. J’ai suffoqu√© √† cause de l’altitude. J’ai gout√© des humitas et des feuilles de coca. J’ai vu des spectacles de Folklores, des prestations de Tango dans les rues, j’y ai bu les meilleurs vinos de ma vie, j’y ai conduit, de jour, de nuit, √† 30km/h comme √† 110, je m’y suis perdue. J’ai gal√©r√©, √ßa oui, mais j’ai aussi eu mes h√©ros √† moi, le chauffeur de bus qui nous ram√®ne pour moins que le vrai prix, le monsieur du terminal de bus qui va voir un autre mec d’une autre agence pour que je puisse payer en CB. On a chant√© dans les voiture, dans la rue, on a pris des photos jamais comme on voulait mais encore mieux, on a mang√© des tortillas √† 17h puis un oreo au Dulce Leche √†¬† 18h puis un risotto √† 19h. J’ai d√©couvert des couleurs que je ne connaissais m√™me pas. J’ai vu des glaciers, des Quebradas, des vall√©es, des villes, des villages, des cimeti√®res, des cascades, des orques, des baleines, des dauphins, des manchots, des guanacos, des lions de mers… et j’en passe. On a vu des populations indig√®nes, des Queshuas, des Guaranis, des artisans, on a mang√© local, on a bu local. On a parl√© « espaglaisfran ». Et on a rencontr√© des gens g√©niaux: S√©verine, Kath et Kevin, Lo√Įc qui continuait son tour du monde, David qui m’a appris plein de trucs sur la Suisse, Camillo, Farnando, Guido, Lizzie et tellement d’autres….

J’avais pas envie de rentrer. J’ai toujours pas envie de rentrer. J’ai juste envie de repartir en fait. Le voyage c’est la vie, en tout cas c’est ma vie. J’ai soif de d√©couvertes, je veux en prendre encore plein la vue, les oreilles, le nez…

NEVER STOP EXPLORING

Bon, aller, j’suis gentille, je vous mets un ti gif ūüėČ anigif

Répondre

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l'aide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez √† l'aide de votre compte Google. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l'aide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l'aide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

Connexion à %s