Me too, toussa toussa

Lorsque le hashtag #metoo et les déversements haineux qui l’accompagnent (à l’égard des hommes ou des femmes –et venez les gens on fait l’amour pas la guerre sinon!) sont apparus sur les réseaux sociaux, moi j’étais loin genre vraiment loin physiquement de ma douce France, cher pays… Toussa toussa

Et puis en me reconnectant à cette belle réalité virtuelle (oui ceci est un oxymore! Bravo), j’ai donc été assaillie malgré moi de témoignages en tout genre, de commentaires assassins et de vidéos plus ou moins formidables à propos du harcèlement de rue et du féminisme.

Bweeef!
Me voilà pour mettre mon grain de sel parce que j’aime bien ça.

En rappel, tout combat féministe quel qu’il soit ne doit pas oublier qu’il ne vise pas à faire la guerre aux hommes mais plutôt à défendre les droits des femmes. Ici, il s’agit surtout du droit des femmes à s’habiller comme elles le désirent sans se faire toucher par des individus étranges, de refuser les avances d’un homme sans se faire insulter ou suivre et de ne pas accepter de donner leur numéro à un parfait inconnu même s’il leur a demandé poliment.

Mais toussa, vous le savez déjà… Ou pas.
Moi je voudrais juste faire un petit point et affirmer au risque de me faire huer que:

Petit 1): tous les hommes ne sont pas comme ça. Sisi, j’vous jure! Alors le problème c’est que 99,9999999& environ des femmes ont probablement déjà vécu une situation malaisante voire flippante voire dangereuse voire traumatisante donc forcement on fait l’amalgame. Mais je reste convaincu que les plus harceleurs sont récidivistes. Du coup, on peut croire sincèrement qu’une minorité n’est pas comme ça. J’en connais, vraiment, qui seraient même incapables d’aborder une fille dans la rue même s’ils avaient un coup de foudre. Encore plus incapable d’insister et encore plus de leur faire du mal. Oui oui.
Mon meilleur ami, mon frère parce qu’ils ont été éduqué comme ça. « on ne touche pas une femme même avec une fleur » quelque chose comme ça.

Petit 2): je connais aussi beaucoup de mecs, qui parce qu’ils ont été jeunes, crétins, insouciants, influençables… ont pu à un moment ou un autre, être relou avec des femmes. Et qui le regrettent. Ce sont mes amis, mes ex, des gens de me famille et pourtant ce sont des hommes biens. Ils ont juste subi, comme nous tous, les travers de la société actuelle

Et quelle société!

Comment voulez vous éduquer nos jeunes quand les clips musicaux sont bourrés de femmes à moitié nues, que les pubs pour parfum sont bourrés de femmes à moitié nues, que les pubs pour la bouffe même sont pleins de clichés sexistes. On n’est plus des femmes. On est des putains d’objets. Par contre, allaiter son enfant dans la rue, c’est choquant, s’habiller en jupe s’est vulgaire et en burqa c’est carrément illégal. Ouais ouais. On n’est pas dans la merde, les meufs. ..

Et ça, je m’en étais aperçue bien avant #metoo.

Toussa pour dire, ne mélangeons pas tout. Évidemment pas, les hommes ne sont pas tous des pervers, des salauds, des sexistes ou des harceleurs. Beaucoup agissent mal s’en même s’en rendre compte. Une majorité sont assaillis de clichés sexistes qu’on leur a inculqués depuis qu’ils sont gamins. Le problème c’est qu’on l’est tous. Alors à nous d’agir. Au delà d’un hashtag, à nous d’apprendre à nos enfants l’égalité des sexes, le droit de chacun(e) de s’habiller comme il/elle le souhaite, de porter les couleurs qu’il/elle désire, de jouer aux jeux qu’il/elle préfère.

Les hommes ont besoin des femmes. Les femmes ont besoin des hommes. Et on est beaucoup à les aimer malgré nous. Alors vivons ensemble dans un respect mutuel. C’est ça le début du progrès.

A&R

By @Kellynovation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s