Ne pas penser à toi

28102017, quelque part en Argentine:

Je pourrais me poser ici. Infiniment. Devant cette myriade de couleurs,  cette kyrielle de teints, si nombreux que je n’en distingue pas les changements. Mes cônes ne sont pas assez nombreux. Et j’aimerais être une squille discernant cinq fois plus de nuances que nous. Je ne me lasse pas. De cette immensité. De ces paysages sans fin. De ces montagnes et ces lacs. Je pourrais me poser des heures à être soufflée par le vent mais si je faisais ça, je penserais. Et je penserais à toi. A toi qui ne pense pas à moi. A toi avec elle. Et ça fait trop mal. Je penserais aussi au après. Au avant. A mes regrets. A mes espoirs. Je me croquerais le cerveau. Alors je continue d’avancer. De conduire. De chanter. De manger. De boire. De vivre. Une vie sans fin. Sans pause. Pour ne pas penser. Pour ne pas penser à toi. 

By @Kellynovation, oui c’est moi 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s