Je ne t’envahirai pas

Je ne t’envahirai pas, promis

Je ne t’écrirai pas quinze textos par jour, je ne ramènerai pas ma brosse à dents chez toi, je sais à quel point tu tiens à ton appartement parce que c’est le Tien et je le comprends, je ne te demanderai aucun compte, tu pourras continuer de me parler de tes autres rencards et de tes partouzes, je ne serai pas jalouse.

Je ne t’envahirai pas, mais…

On s’est vus, et revus. La deuxième fois, on a vite conclu et alors qu’on était en levrette et que je m’attendais, comme 90% des mecs avec qui je couche, à ce que tu finisses, il n’en a rien été. Tu as continué, et tu aurais pu continuer jusqu’à l’aube, si ce n’était pas moi qui avais eu un orgasme avant toi, si je n’avais pas été fatiguée avant toi.

La deuxième fois, on a joui en même temps, le genre de moment que je n’avais plus vécu depuis des années et seulement en couple, jamais avec un plan cul. On s’est allongés au moins cinq minutes l’un à côté de l’autre, sans rien dire, juste pour savourer.

Je ne t’envahirai pas mais parce que tu es ce genre de mec à répondre à une nana qui te dit « tu ne me dois rien, t’es pas mon keume » que c’est totalement con, que tu lui dois le respect déjà et de penser autant à son plaisir qu’au tien ; ce genre de mec avec qui j’aime discuter parce que tu as de la jugeote et que, pour te citer : « tu sais penser avec autre chose que ta bite »,

Pour tout ça, je ne t’envahirai pas mais tu as été pour moi un vrai « tinder surprise » pour plagier cette vanne peu drôle mais qui me fait quand même sourire, je dois l’avouer.

Je ne t’envahirai pas mais j’aimerais profiter encore un peu de tes mains, de ton sourire, de ta bouche, de tes cheveux et mes doigts qui s’y perdent, qui les découvrent et les tirent un peu, de ton cou que j’aime mordre, de tes petits tétons qui pointent continuellement.

Je ne t’envahirai pas mais il faut avouer que j’aimerais te revoir, encore un peu, avant mon départ, entre tes prochains rencards.

Je ne t’envahirai pas, mais s’il te plait, garde moi une place, même petite, tant que c’est une place de choix, rien que pour moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s