Petits tips pour un road trip en van, 2) les co voyageurs

Après plus d’un mois à trois, je peux le dire : tout le monde a survécu. Une partie du pari est gagné ! et quel pari !

La NZ en road trip avec ta copine plutôt 100 % parisienne que 100% roots, qui te lance  autour d’un café trois semaines avant ton départ, qu’elle veut venir avec toi et un mec dégoté sur un groupe Fb de PVTistes deux mois avant..

Et bah ! ça t’apprend pas mal de choses 😉

Donc garde en tête, avant de te lancer dans une telle aventure que :

– dormir à trois, quand tu n’es pas un trouple et que tu as le sommeil léger ça veut vite dire ne pas dormir, surtout si tes co voyageur.euse.s sont des ronfleurs engagé.e.s (sisi, à ce niveau-là je me dis qu’il y a un truc à défendre !)

– celui qui est le/la plus mince ira surement au milieu pendant les longues heures de conduite donc assures toi que le levier de vitesse est bien placé, que tes jambes sont confortables, ton dos aussi, tes genoux, tes pieds, bref, que ton corps peut tenir la route, littéralement.

– que tes goûts musicaux correspondent à ceux de ton/ta/tes partenaire.s de voyage parce que 4h de Amir ou de David Hallyday quand tu es plutôt dub/rap/reggae, c’est dur !

– que ton budget est plus ou moins similaire à celui de ton.ta.tes co-voyageur.ses afin de ne pas te retrouver embarqué.e dans des activités à 100 balles si tu avais envisager de te laisser mourir de faim pour survivre

– que tes envies de boulot, en lien avec le budget sont aussi semblables, sinon pendant que les uns désirent bosser, les autres souhaitent poursuivre la route

– que le temps imparti au voyage est sensiblement le même. Car si tes copains.ines de voyage envisagent trois mois de roadtrip et toi, un an, tu réaliseras vite que lorsque tu veux t’arrêter dix fois en chemin, eux sont pressés d’avancer.

– l’hygiène est la clé dans un van donc assure toi que vous avez à peu près les mêmes exigences et que chacun.e est prêt à nettoyer, balayer, astiquer dès que faire ce peut

– que tu as la même p*tain des profonde conception du voyage. Et si pour toi le voyage c’est au jour le jour , t’arrêter quand tu le souhaites et rencontrer sans cesse de nouvelles personnes, pars seule!

et  enfin – qu’un van à trois ça veut dire que le matin, chacun doit potentiellement se réveiller, se changer, ranger ses affaires, se faire à manger,  manger puis faire la vaisselle. Et que tout ça en même temps, c’est impossible alors « organisation » est maitre mot et les réveils multiples, tes amis.

77231393_757179038098554_2032781534133485568_n

Mais en vrai, tout ça, tu le savais déjà un peu avant de partir et tu l’as quand même fait parce qu’un road trip à trois dans un van c’est aussi et surtout : des fous rires à tout moment, des délires improbables et des phrases qui deviennent cultes, des discussions sans sens, ou avec trop de sens, des réunions de co-voyageurs, des repas partagés, des finances partagées, pouvoir s’aider et s’entraider, dormir quand les autres conduisent, ou simplement profiter des paysages, des gens à qui parler jour et nuit, avec qui jouer aux cartes ou regarder Netflix les jours de tempête, et surtout un manque absolu d’intimité qui te fait rapidement renoncer à ta pudeur 🙂 et surtout des souvenirs inoubliables, au point de te les faire graver dans la peau.

Et puis, comme dirait l’autre (qui d’ailleurs ?!) : « tout seul on va plus vite mais à plusieurs on va plus loin » et on est plus riches aussi 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s